Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/11/d197171309/htdocs/snsm.begmeil.fr/inc/hpage.inc on line 494

Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/11/d197171309/htdocs/snsm.begmeil.fr/inc/hpage.inc on line 494

Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/11/d197171309/htdocs/snsm.begmeil.fr/inc/hpage.inc on line 494

Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/11/d197171309/htdocs/snsm.begmeil.fr/inc/hpage.inc on line 494

Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/11/d197171309/htdocs/snsm.begmeil.fr/inc/hpage.inc on line 494
Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles

Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/11/d197171309/htdocs/snsm.begmeil.fr/inc/hpage.inc on line 494

Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/11/d197171309/htdocs/snsm.begmeil.fr/inc/hpage.inc on line 494
  
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Nouvelles


Logo_LeTelegramme.jpegLe pardon draine les foules - par PhilippeLeBourgeois le 21/08/2018 @ 19:30

Le pardon draine les foules

beg-meil-le-pardon-draine-les-foules_4106075_713x434p.jpg

Baignée de soleil, Beg-Meil a une nouvelle fois attiré les foules, dimanche, à l’occasion du pardon de Saint-Guénolé et de la Fête de la mer. La célébration religieuse et la procession dans les rues de la station ont laissé place, dans la baie, à une bénédiction en mémoire des marins disparus. Plaisanciers, pêcheurs et vedettes SNSM ont participé à la cérémonie, avant de tomber le gilet de sauvetage et de faire honneur, comme des centaines de convives, aux repas préparés par les bénévoles du comité des fêtes de Beg-Meil. Au son du Bagad Osismi de Spézet, puis des Gabiers de l’Odet, Fouesnantais et estivants ont dégusté les produits locaux.
La station SNSM Bro Foën de Beg-Meil a été omniprésente lors de cette belle journée estivale. Entre virée en mer, démonstrations de sauvetage à la cale et vente de produits estampillés SNSM, le public a vu la vie en orange. Rappelons que c’est un canotier, Raymond Guillou, qui a eu l’insigne honneur de déposer la gerbe en mer.


Logo_LeTelegramme.jpegSauveteurs et sympathisants mobilisés - par PhilippeLeBourgeois le 21/08/2018 @ 19:24

Sauveteurs et sympathisants mobilisés

les-femmes-de-la-station-sont-sur-le-pont_4112366_449x330p.jpg

Mardi soir, l’équipage de la SNS 297 Bro Foën de Beg-Meil sera sur le pont pour sa cotriade annuelle. Dès 19 h, les sauveteurs en mer et les sympathisants de la station accueilleront les convives dans les Jardins de la Cale.

Cette année, le nombre d’interventions menées par le patron, Patrick Le Douce, et ses canotiers a sensiblement baissé. Une dizaine en avant saison, autant en juillet. Mais le président, Philippe Le Bourgeois, reste vigilant. Le mois d’août est souvent très chaud, avec une abondance de plaisanciers du dimanche, peu au fait de la navigation et de ses règles élémentaires de sécurité. « Cette semaine, nous avons effectué trois sorties en deux jours, aux Glénan et dans la Baie de La Forêt, sur des voiliers de location ». À la demande du Cross Etel, la SNS 297 Bro Foën appareille très régulièrement pour l’archipel des Glénan. Les évacuations sanitaires, en faveur des plaisanciers et de l’école de voile, sont devenues monnaie courante. Mais la présence sur le pont de la vedette fouesnantaise de deux infirmières et d’une secouriste diplômée est un gage de sécurité et de rapidité d’intervention. Les hommes d’équipage peuvent se concentrer sur le sauvetage proprement dit.

Une cotriade pour faire bouillir la marmite

Mais toute médaille a un revers, et le rôle des équipages SNSM ne se limite pas aux seules interventions. Pour équilibrer un budget de fonctionnement propre à chaque station, ils doivent récolter des fonds. Les dons, la vente de produits estampillés (vareuses, polaires, tricots rayés…) ne suffisent malheureusement pas. La cotriade annuelle et ses bénéfices sont devenus essentiels pour faire bouillir la marmite. Mais cette soirée, programmée mardi, est également l’occasion pour les gens de mer de se rencontrer et d’échanger avec les néophytes.

Une cinquantaine de bénévoles viendront épauler les sauveteurs en mer fouesnantais, mardi soir. Au menu, moules-frites ou langoustines et dessert (10 €), mais également grillades et crêpes. La soirée sera animée par les Lougriers de l’Odet et leurs chants de marins, ainsi que par un couple de sonneurs fouesnantais, anciens du bagad Ar Re Goz.

la-semaine-passee-la-bro-foen-a-secouru-des-plaisanciers_4112367_540x718p.jpg


Logo_Ouest-France.jpgPaddle Cup. Un chèque de 300 € reversé à la SNSM - par PhilippeLeBourgeois le 23/07/2018 @ 23:41

Paddle Cup. Un chèque de 300 € reversé à la SNSM

Ouest France

la-remise-de-cheque-s-est-deroulee-jeudi_4075389_540x270p.jpg

La « Beg-Meil Paddle Cup » sait récompenser ses partenaires. Jeudi, l’association a remis un chèque de 300 € à la station SNSM de Beg-Meil, pour sa participation et son engagement lors de la 2e édition de l’épreuve qui s’est déroulée le dimanche 8 juillet aux abords de la cale et dans la Baie.

Au même titre qu’une quinzaine de bateaux dédiés, la Bro Foën et son équipage ont assuré la sécurité des 160 coureurs, le long du littoral, entre Bot Conan et la plage de Kerambigorn. Les canotiers ont ainsi participé au succès de cette manifestation qui s’inscrit plus que jamais dans le calendrier festif estival de la station fouesnantaise.

Une troisième édition officialisée

Vanessa Le Reste, André Quilfen ou encore Jean-Marc Le Gwen entendent aujourd’hui développer le concept et voient grand pour les futures éditions. Car c’est désormais officiel, la Beg-Meil Paddle Cup « saison 3 » est d’ores et déjà lancée. L’association s’est ainsi équipée d’un Paddle Dragon 22 pieds qui, le jour J, promènera les Sirènes sur les eaux claires de Beg-Meil. « Mais dès aujourd’hui, nous proposons une location du Dragon auprès de Get Up Stand Up, tous les jours à la cale », informe Vanessa Le Reste. Ce paddle autorise des virées à la demi-journée, voire à la journée, jusqu’à six personnes. « On peut aisément faire le tour de la Baie, même avec des enfants », assure la chef d’orchestre de la « Beg-Meil Paddle Cup ».


Logo_LeTelegramme.jpegSécurité civile et SNSM. Exercice millimétré en baie de Concarneau - par PhilippeLeBourgeois le 09/12/2017 @ 10:43
Sécurité civile et SNSM. Exercice millimétré en baie de Concarneau
photos-christian-le-beuze_3728286_578x434p.jpg

La SNS 297 Bro Foën de Beg-Meil ne se repose pas sur ses lauriers en période hivernale. Bien à l’abri en fond de baie, à Port-la-Forêt, les canotiers restent toujours en alerte. Et lorsqu’ils ne sont pas en mission de sauvetage, ils s’associent volontiers à un exercice avec Dragon 29, comme ce jeudi.

Cette année encore, les sorties en mer se sont multipliées. Le patron Patrick Le Douce et son équipage ont été à de nombreuses reprises à l’écoute du Cross Etel. «Nous avons réalisé 30 sorties de sauvetage, cinq de services, six immersions de cendres, trois accompagnements de manifestations nautiques et dix manœuvres pour la station de pilotage de Concarneau. Soit un total de 54 interventions», appuie Philippe Le Bourgeois, le président de la station


Qui plus est, lorsque la Sécurité civile fait appel à eux pour un exercice en mer, les sauveteurs répondent toujours présents. «À raison d’une ou deux fois par an, nous les assistons dans leurs entraînements d’hélitreuillage».

Ce jeudi, le point de rendez-vous avait été fixé à 16h, en baie de Concarneau, devant le sémaphore de Beg-Meil. Les cinq marins et leur infirmière de bord n’ont pas eu à patienter, Dragon 29 est plus que ponctuel : l’exercice a pu débuter par une mer houleuse et une brume qui s’épaississait très rapidement.

Patrick Le Douce prend les instructions : cap au Nord, à 8 nœuds.

En vidéo :

https://www.dailymotion.com/video/x6bbsbb

«Précis et rapide»

Avec dextérité et assurance, le pilote de l’hélicoptère stationne au-dessus de la vedette Bro Foën. Au treuil, son coéquipier descend un médecin et un infirmier de la base aéronautique navale de Lanvéoc-Poulmic, un sapeur-pompier du Sdis et un brancard. Les conditions de simulation d’hélitreuillage de blessé ou naufragé sont idéales.

Toujours à la manœuvre, les sauveteurs fouesnantais sont admiratifs. «C’est précis et rapide».

En vol stationnaire au-dessus d’eux, Loïc Caron, pilote de Dragon 29, raconte : «Pour nous, c’est un exercice qui ne pose aucune difficulté particulière. On le réalise régulièrement, de jour comme de nuit. Nous sommes bien entraînés. La seule chose qui peut, dans ces cas-là, représenter une difficulté, c’est le fait que ce canot SNS 297 est relativement petit. En vol stationnaire, quand on ne voit qu’un petit bout d’étrave, c’est plus difficile que lorsqu’on voit une partie plus importante du bateau».

Un autre exercice, nocturne cette fois, est programmé dans les prochains jours avec la station Margodig de Loctudy. «Une recherche par radiogoniométrie». Les plaisanciers peuvent être rassurés, on veille sur eux.


Repas des bénévoles - par PhilippeLeBourgeois le 09/11/2017 @ 19:59

Le samedi 4 novembre dernier s'est déroulé le repas des bénévoles.

​Merci à eux pour leur engagement et leur soutien!

A l'année prochaine!


repas_benevoles_novembre.jpg


Logo_LeTelegramme.jpegUne fête populaire ancrée - par PhilippeLeBourgeois le 09/08/2017 @ 10:48

Une fête populaire ancrée

1-un-peu-de-bouillon-2-philipe-le-bourgeois-president_3553209_618x434p.jpg

1-un-peu-de-bouillon-2-philipe-le-bourgeois-president_3553211_404x434p.jpg

1-un-peu-de-bouillon-2-philipe-le-bourgeois-president_3553210_363x434p.jpg

Image2.jpg

Image3.png

Beg-Meil a attiré la foule, dimanche, pour le pardon de Saint-Guénolé et la Fête de la mer. Cérémonie religieuse, bénédiction de la mer, repas et animations diverses, pas de doute, le rendez-vous ancestral a tenu toutes ses promesses.

Le pardon de Saint-Guénolé et la Fête de la mer, organisés par le comité des fêtes de Beg-Meil ont une nouvelle fois drainé des centaines de fidèles et badauds autour de la cale. La célébration religieuse et le dépôt de gerbe en mer, en hommage aux marins disparus, restent la marque de fabrique de la station fouesnantaise.

Une fête traditionnelle


Le Bagad Osismi Speied, de Spézet, et le cercle celtique Ar Pintiged Foën confèrent un aspect traditionnel à la manifestation, tandis que les vedettes SNSM Bro Foën Fouesnant, Lapous Moor Bénodet et Ar Beg Trévignon assurent la pérennité de la Fête. Les esthètes regrettent pourtant l'absence de bateaux de pêche ou l'empressement de quelques plaisanciers (une petite minorité) à participer à la cérémonie. Qu'importe, au coeur de la saison estivale, une minute de silence ne fait point défaut.

« Un accident est vite arrivé »


Les démonstrations de sauvetage, opérées à la cale par l'équipage de la SNSM 297 Bro Foën et le club de plongée sous-marine Actisub, ont recueilli les suffrages des estivants. Philippe Le Bourgeois, président de la station, met en avant la disponibilité de ses hommes. « Cette semaine, le patron Jacky Bourbigot est sorti à deux reprises au centre Nautique, à Penfret (Archipel des Glénan). Le tout dans la même soirée ». L'ancien pêcheur professionnel confirme et ne cache pas sa fierté de venir au secours des jeunes passionnés de voile. « Un accident, c'est vite arrivé. Nous sommes là pour les aider »


Logo_LeTelegramme.jpegSNSM de Beg-Meil. La Bro Foën fête ses 10 ans - par Rene_Bernard le 13/06/2017 @ 22:35

SNSM de Beg-Meil. La Bro Foën fête ses 10 ans
 

l-equipage-est-compose-de-1e-r-rang-raymond-guillou_3476747.jpg
L'équipage est composé de : 1e r rang : Raymond Guillou, Gaël Ogonnec, Xavier Paubert, Philippe et Jacqueline Le Bourgeois. Au 2e rang : Gaëtan Gloaguen, Gwenaël Alainguillaume, Hyacinthe Mettery, Marie-Ange Lagadec, Michel Quéméré, Patrick Le Douce (patron). Au 3e rang : Éric Gloanec, Aurore Tudal et Jacky Bourbigot. Manquent à l'appel : René Bernard et Yvon Marc.
 
Article du télégramme

La station SNSM de Beg-Meil célèbre cet été les 10 ans de la vedette Bro Foën. Les sauveteurs en mer fouesnantais et leur président Philippe Le Bourgeois reviennent également sur un demi-siècle de sacerdoce. Voire plus.

En 1962, un marin pêcheur à la retraite, Pierre Guiffant, crée un poste de secours à Beg-Meil. Il disposait alors d'une petite embarcation pneumatique sans moteur. Ce poste sera remplacé par une station des Hospitaliers sauveteurs bretons (HSB) en 1964 puis l'actuelle station SNSM en 1967. Mais l'histoire du sauvetage en mer dans la commune de Fouesnant a débuté en 1879 avec la construction d'un local pour le sauvetage sur l'île Saint-Nicolas des Glénan. L'abri, aujourd'hui transformé en brasserie (La Boucane), fut remis en 1882 à la Société Centrale de sauvetage des naufragés. Une petite embarcation insubmersible a remplacé le canot en 1897. La station, devenue HSB, a fermé en 1962.
 

25 sauvetages en 2016


Lors de la création de la SNSM en 1967, née de la fusion des HSB et de la SCSN, la station de Beg-Meil avait secouru 83 navires et 137 personnes. L'an passé, Patrick Le Douce et son équipage ont effectué 25 sauvetages. Le patron de la SNS 297 Bro Foën, une vedette V2 de 9 m, intervient dans un secteur particulier, de la Baie de La Forêt à l'archipel des Glénan, et de Trévignon à Sainte-Marine. Les évacuations de plaisanciers de l'archipel sont donc son lot quotidien, même si son nombre diminue ostensiblement. Philippe Le Bourgeois a pris la barre de la station en octobre 2015. Il succède alors au légendaire René Bernard, commandeur de l'Ordre du Mérite maritime. « Nous sommes treize sauveteurs embarqués et trois à terre. Avec une moyenne d'âge assez basse, environ 40 ans. Mais surtout trois femmes, dont deux infirmières. Deux hommes sont également nageurs de bord ».
 

Plusieurs drames


Le Beg-Meilois et son équipage fêteront donc en juillet les 10 ans de la Bro Foën, qui a pris la place au mouillage de la Régine Dumée. « Une décennie marquée par plusieurs drames. Et notamment celui d'un marin-pêcheur forestois, qui a coulé en septembre au large des Glénan alors que les hommes arrivaient sur zone. Certains, anciens marins, ont été très touchés ».
 

Logo_LeTelegramme.jpegLes femmes à bord - par Rene_Bernard le 01/04/2017 @ 09:36
Les femmes à bord
aurore-tudal-a-tout-recemment-integre-la-snsm_3355571_321x330p.jpg

Il est de ces certitudes qui s'effritent au fil du temps. Certes, si la parité dans ce milieu est loin d'être d'actualité, le monde maritime se féminise. Ainsi, la station SNSM Bro Foën de Beg-Meil enrôle des femmes. Aujourd'hui, elles sont trois, dont deux embarquées.

Cela fait désormais plusieurs années que Marie-Ange Lagadec est trésorière de la SNSM à Fouesnant. Son adjoint n'est autre que l'ancien président, René Bernard. « L'association SNSM est nationale, mais chaque station a son autonomie financière en matière de fonctionnement ».

Jacqueline Le Bourgeois panse depuis sept ans les plaies des plaisanciers remorqués ou évacués par l'équipage. Et c'est avec un bonheur non-feint que l'infirmière de la SNSM vient d'accueillir une jeune consoeur qui embarque pour la première fois, Aurore Tudal.

La jeune femme n'est pas une inconnue pour les Fouesnantais du terroir. Elle fut il y a peu « Fleur de Pommiers », avant d'embrasser une carrière médicale. La mer n'est pas son domaine de prédilection mais pourtant, elle n'a pas hésité à se lancer dans le grand bain.

« Née dans une famille de marins pêcheurs »

Si elle n'a jamais pratiqué la voile ou d'autres sports nautiques de loisir, la mer est pourtant pour elle comme une évidence. « Je suis née dans une famille de marins pêcheurs : mon père, mon frère, mes oncles, mes cousins sont encore en activité ou déjà à la retraite. Comme mon tonton, Patrick Le Douce, le patron de la Bro Foën. Nous l'avons régulièrement évoqué entre nous, mais m'engager auprès des sauveteurs en mer est une démarche purement personnelle ». Elle dit n'avoir aucune appréhension : « Je veux être utile. J'ai une expérience en chirurgie qui peut aider. Je suis dans la continuité de mon métier ».

« Je regarde et je me forme »

Avec Aurore, la Bro Foën est blindée : cinq secouristes, dont deux infirmières diplômées. « Même si je dois encore obtenir mon PSE 1. Un stage d'une semaine que je passerai dès que j'aurai une semaine libre ». Pour l'heure, elle apprend. « Jacqueline est un peu ma marraine. Je regarde et je me forme ». Les infirmières sont très peu sollicitées en hiver. « Ce sont surtout des remorquages ». Elles ne prennent part qu'aux exercices de rigueur. La période la plus chargée est bien sûr l'été, sur le littoral et dans l'Archipel des Glénan. « Les fractures, les coups de bambou, de baume ».

Quid de son intégration dans un milieu parfois réputé rude ? « Ils sont tous très gentils. De toute façon, il y a intérêt ! ».


Pardon des Glenan 2016 - par Rene_Bernard le 05/09/2016 @ 19:20

Voici la vidéo du JT 13h sur TF1


Fête de la SNSM été 2016 - par Rene_Bernard le 15/08/2016 @ 21:03

Fête de la SNSM été 2016

Comme tous les ans à la même époque, nous étions heureux d'organiser notre traditionnel repas de la SNSM.

Le soleil était au rendez vous

Nous remercions tous les bénévoles pour cette organisation

Nous vous remercions pour votre visite et venue ce soir là

A l'année prochaine !

IMG_4976.JPG

IMG_4977.JPG 

IMG_4978.JPG

IMG_4979.JPG

IMG_4984.JPG

IMG_4985.JPG


DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ] 1 page suivanteSuivantFin
J'aide les sauveteurs
j_aide-les-sauveteurs.jpg
VIDEOS
REVUE DE PRESSE
NOS PARTENAIRES
Visites

 1124922 visiteurs

 26 visiteurs en ligne


Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/11/d197171309/htdocs/snsm.begmeil.fr/inc/bpage.inc on line 189
Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles